Mes quelques conseils pour améliorer votre système immunitaire...

Mis à jour : avr. 10

... et dans tous les cas, toujours utiles pour renforcer votre immunité émotionnelle !!




Qu'une chose soit claire : votre système immunitaire ne vous protégera pas de l’entrée d'un virus quel qu'il soit. Mais il permettra de mieux le gérer une fois qu’il sera là, comme le fera aussi une bonne condition physique générale.


Même en dehors de période de crise sanitaire, il m'apparaît toujours utile de se renforcer physiquement et mentalement, d'améliorer sa résilience, d'apaiser son mental pour rester le plus lucide possible. Nous devons encore moins succomber à nos émotions, mais plutôt garder la tête froide pour prendre les meilleures décisions quant à sélectionner nos habitudes et comportements les plus adéquates.


De plus, qu'on ne s'y trompe pas, l'ennemi public numéro 1, reste d'abord et avant tout, le stress, qui fragilise nos défenses et nous fait prendre de mauvaises habitudes. C'est pourquoi adopter une bonne hygiène mentale, comme je le développe dans le lien, est d'une nécessité vitale pour diminuer les processus inflammatoires occasionnés par le stress.


Donnant des cours réguliers sur la respiration, je souhaite également vous faire profiter de mes connaissances sur le sujet pour vous aider à affronter toute période délicate. Voici un exercice simple mais accessible à tous. Il réclame le processus suivant :


Inspirez par le nez, gardez la bouche fermée. Quand vous expirez, faîtes le son A.U.MMMMMMMM sur toute l’expiration et bouche fermée... En faisant cela, vous allez accumuler du monoxyde d’azote (ou oxyde nitrique) dans les sinus en faisant vibrer les sinus para-nasaux. En effet, la vibration de ce son va faire bouger le flux d’air dans les sinus et permettre de sortir volontairement l’air chargé en monoxyde d’azote pour le répartir ensuite dans le nez, puis sur l’inspiration suivante, dans les poumons.


Mais pourquoi parler de monoxyde d'azote ? Parce qu'il a un rôle à la fois vasodilatateur et antimicrobien.


L’intérêt est donc multiple. Plus vous le ferez, mieux vous vous oxygénerez, puisque les capillaires seront bien plus perméables à l’oxygène. Ensuite, si vous êtes atteints des voies aériennes, ou que vous sentez que la maladie arrive, tout nettoyer au monoxyde d’azote peut être un bon moyen de contenir l’infection !


Outre la respiration par le nez (et non par la bouche, à bannir totalement surtout à l'inspiration) comme nous venons de l'évoquer ci-dessus, voici 3 autres conseils que je vous invite à suivre pour mieux respirer :


- ralentissez le rythme respiratoire et le volume respiratoire : le problème n’est pas que l’on manque d’air mais plutôt que l’on en prend trop. Nous surconsommons l’oxygène. Pourquoi? Le stress, le manque d’activité physique, la respiration buccale… Tout cela a pour conséquence de ventiler plus, ce qui est plutôt le signe d'une mauvaise santé).


- détendez vous le plus possible quand vous inspirez pour pouvoir allonger votre temps d'inspiration sans effort et relâcher les zones de tensions qui se logent dans votre diaphragme (vous pouvez par exemple essayer d'inspirer le plus longtemps possible et vous exercer un petit peu tous les jours tant que vous ne dépassez pas la minute, qui devrait être un score standard d'une personne en bonne santé pulmonaire) : vous verrez des progrès rapides au bout de 15 jours)


- n'ayez jamais le souffle coupé, car vos micro-apnées activent votre système orthosympathique et génère du stress inutile (l'exercice précédent vous aidera à en prendre conscience)


Bien sûr, il y a plein d'autres méthodes pour renforcer votre système immunitaire, sans oublier les plantes, comme la camomille en tisane, qui peut être excellente. Faites confiance à votre homéostasie et n'oubliez pas qu'une bonne période de repos, en buvant beaucoup d'eau est le meilleur moyen de vous ressourcer.


Si vous voulez agir sur du long terme, une des pratiques que j'enseigne le plus, qui est une base pour commencer, est la cohérence cardiaque (vous trouverez les détails sur le lien).


Et bien sûr, je n'oublierais pas l'antidote le plus puissant que je connaisse pour affronter les maladies et renforcer durablement votre système immunitaire : la joie, que vous pouvez cultiver de bien des façons en suivant le lien.


J'espère que vous trouverez votre bonheur dans les conseils prodigués. En tout cas, rappelez-vous qu'une crise est toujours l'occasion de réfléchir à la manière de prendre mieux soin de votre santé. C'est ce que nous nous souhaitons tous les ans et ce n'est pas pour rien, car nous avons tendance à l'oublier. Cultivez dès à présent de bonnes habitudes et surtout gardez les sans attendre de nouvelles crises.

© 2020 Kaizenitude - Tous droits réservés

  • Facebook
  • LinkedIn
  • YouTube